Kim Jong-un est-il en visite en Chine ?

Kim Jong-un, qui n’a jamais quitté la Corée du Nord pour rencontrer un dirigeant étranger, a réservé cet honneur à son voisin chinois.

Les médias chinois ont confirmé ce mercredi que le leader nord-coréen Kim Jong-un a rendu visite à son homologue Xi Jinping à Pékin. Mis à jour le 28 mars.

  • La mise à jour. Les médias japonais avaient vu juste. C’est bien Kim Jong-un et sa femme Ri Sol-ju qui étaient à bord du train vert olive vu lundi à Pékin. La visite du dirigeant nord-coréen, sa première à l’étranger en tant que dirigeant, a été officialisée ce mercredi par les médias chinois, après son retour à Pyongyang. Avec sa femme, le président chinois Xi Jinping a donné un banquet en l’honneur de Kim Jong-un, qui s’est prononcé pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ce déplacement à Pékin n’est que le début de la tournée diplomatique de Kim Jong-un. Il reste à savoir s’il quittera à nouveau la Corée du Nord pour honorer ces rencontres, notamment celle avec le président américain Donald Trump.

  • L’actualité. Ce serait sa première visite à l’étranger depuis sa prise de pouvoir, en 2011. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un serait actuellement à Pékin, ont indiqué trois sources à Bloomberg. Des médias japonais ont rapporté différents détails qui indiquent qu’un haut dignitaire du régime nord-coréen se trouve en Chine. Ils affirment notamment qu’un train ressemblant à celui utilisé en 2011 par le défunt Kim Jong-il pour se rendre en Chine a été aperçu à Pékin. Pour l’heure, aucune source officielle chinoise ou sud-coréenne n’a confirmé la présence de Kim Jong-un sur le sol chinois. Des vidéos non-vérifiées montrent par ailleurs un cortège d’automobiles circuler dans les rues de Pékin.

  • Le background. Kim Jong-un est censé rencontrer plusieurs dirigeants étrangers dans les mois qui viennent : le président sud-coréen Moon Jae-in, le président des Etats-Unis Donald Trump et, peut-être, le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Une rencontre avec des dirigeants chinois, s’il est confirmé que Kim Jong-un est bien à Pékin, n’était en revanche pas officiellement prévue au programme.