Infornography #4 : spécial JO d’hiver de Pyeongchang

Le résumé de la journée directement sur votre Navi.
  • #COREES. Le 29 novembre 1987, le vol 858 de la compagnie aérienne Korean Air explosait au-dessus de la mer d’Andaman. 115 personnes ont péri dans cet acte terroriste ourdi par la Corée du Nord pour faire capoter les Jeux olympiques d’été de Séoul, prévus l’année suivante. La bombe à retardement qui a fait sauter l’avion a été déposée par l’espionne nord-coréenne Kim Hyon-hui. Aujourd’hui âgée de 56 ans, elle mène une vie normale en Corée du Sud, le pays qui l’a pardonnée, mais cette période de sa vie revient à sa mémoire à l’approche des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, raconte le Washington Post 🇬🇧.
  • #PYEONGCHANG 2018. Alors que la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, à suivre vendredi à 11h45 sur France 2, approche à grands pas, l’aventure commence mal pour certains. Plus de 1200 agents de sécurité, logés dans un centre pour jeunes de Pyeongchang, ont été remplacés après avoir été touchés par une épidémie de gastro-entérite. Les températures glaciales dans la ville sud-coréenne inquiètent également les organisateurs et font même grelotter les athlètes canadiens, explique l’agence AFP 🇫🇷.
  • #COREE DU NORD. Fred Warmbier, le père d’Otto Warmbier, l’étudiant américain libéré en très mauvaise santé par la Corée du Nord après avoir été condamné aux travaux forcés et décédé en juin 2017, accompagnera le vice-président américain Mike Pence à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, écrit le Washington Post 🇬🇧. Le vice-président profitera de son déplacement en Corée du Sud pour rappeler la nature tyrannique du régime nord-coréen, précise Axios 🇬🇧.
  • #COREES. Le Nord-coréen Kim Yong-nam, président du présidium de l’Assemblée populaire suprême, se rendra en Corée du Sud pour la première fois de sa vie à partir de vendredi, jour de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, et jusqu’à dimanche. Il pourrait rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in, mais il reste à déterminer si une rencontre en tête-à-tête aura lieu, explique l’agence Yonhap 🇫🇷.