La mise en vente des places pour le concert d’Angerme perturbée par un bug

Un « gros bug » sur le site de Weezevent, comme l’a dit l’organisateur du concert, a poussé des acheteurs à se retrouver avec deux places payées un total de 120 euros.

Les places pour le concert du groupe d’idols japonaises Angerme, prévu le 3 juin 2018 à La Cigale, sont en vente depuis 20 heures mercredi. Un bug du site Weezevent, qui ne permettait pas de choisir zéro place, a poussé des acheteurs à se retrouver avec un ticket premium et un ticket standard.

  • Ce qu’il faut savoir : deux offres sont disponibles pour assister au concert. La première à 40€, la seconde à 80€ avec une session serrage de main avec les filles en bonus. Problème, à 20 heures, Weezevent ne permettait pas de ne prendre aucun ticket de l’une ou l’autre offre, forçant les acheteurs les plus pressés à dépenser 120 euros pour être sûrs d’avoir leur précieux sésame. Au bout de quelques minutes, les tickets premium ont été épuisés et les standard ont donc pu être achetées individuellement.
  • Les conséquences : premièrement, des acheteurs ont dépensé 120 euros pour avoir la place qu’ils désiraient, et se sont retrouvés avec une place en trop. Ensuite, des personnes qui voulaient un ticket premium mais étaient légitimement étonnées de devoir payer 120 euros ont attendu… suffisamment longtemps pour qu’ils soient épuisés.
  • La suite : L’organisateur du concert, 33 Degrees, a publié un message sur l’event Facebook, environ 45 minutes après le début de la mise en vente. « Chers tous, Il y a eu un gros bug sur le site de Weezevent. Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée. Si vous êtes dans le cas où vous avez dû commander 1 premium + 1 standard, merci de nous le signaler par email : angerme@33degrees.eu », disait le message. Il est probable que des places premium refassent leur apparition, surveiller le site jeudi n’est donc pas une mauvaise idée. Des places standard sont par ailleurs toujours disponibles.

  • Mes deux centimes : si Angerme est le mélange de deux mots français, ange et larme, c’est plutôt l’anger (« colère ») qui dominait mercredi soir. Bon courage à 33 Degrees qui n’est très probablement pour rien dans ce bazar. De mon côté, je ne visais qu’une place standard et j’ai donc pu l’avoir.