Il est temps d’écouter Ai Shinozaki

En décembre dernier, la gravure idol Ai Shinozaki, connue pour ses photos et DVD en petite tenue, a demandé à ses fans de cesser de l’observer pour l’écouter, pour une fois. Le 9 décembre, la modèle sortait son premier album solo, Eat’em and smile, et souhaitait que le public porte toute son attention sur sa musique. Un site a alors fait son apparition. En allant sur listen.aishinozaki.jp, une page désormais inaccessible mais que j’ai pu consulter à l’époque, l’internaute se retrouvait face à Ai Shinozaki, en train de le fixer et de minauder. Il fallait retourner le téléphone, et donc la perdre de vue, pour écouter un peu de musique, comme le montre la vidéo ci-dessous. En pointant ainsi du doigt sans honte l’éléphant dans la pièce, Ai Shinozaki ne traçait pas de ligne claire entre sa carrière de gravure idol et ses velléités de chanteuse, mais invitait astucieusement ceux dont les yeux se sont noyés dans ses photos à se plonger dans sa voix.

Et quelle voix ! Avec son timbre chaud, grave, sensuel et assuré, la chanteuse de 24 ans a sans conteste de quoi convaincre au micro. Son premier single solo après la fin du groupe AeLL, Again, sorti le 29 avril 2015, a tout de suite mis les pendules à l’heure. Ce morceau pop-rock de qualité au refrain envoûtant ne pouvait que faire espérer le meilleur pour Ai Shinozaki. Dans la vidéo, ses fans la découvraient à l’aise dans un sweat pastel deux fois trop grand, des chaussures à plateforme et de jolies boucles d’oreille en triangle.

Huit mois plus tard sortait l’album, sur le label L’s Shit recordings. Parmi les autres morceaux, Hikari, une jolie ballade, au clip tourné à New York façon « génération smartphone », et d’autres morceaux sympathiques.

C’est le 26 août dernier qu’Ai Shinozaki a fait son retour, avec le single Kuchi no warui onna (« la femme qui parle mal »). Avant même d’écouter le morceau, une chose : elle est désormais signée chez Sony Records, et dispose de sa propre chaîne estampillée VEVO, même si celle-ci reste étrangement peu connue. Le morceau, lui, est une claque, qui achève de hisser la gravure idol au rang des chanteuses à suivre, pour de vrai. Une perle pop-jazzy entraînante, dont le refrain délicieux et provocant (« Shut it up, shut it up ») offre à l’interprète de quoi démontrer ses capacités vocales. Quant à la vidéo, elle la montre se venger d’un homme particulièrement désagréable, y compris à coups de pieds. Si vous croyez possible d’ennuyer Ai Shinozaki sans en souffrir les conséquences, détrompez-vous !

Le single, qui contient trois titres, est disponible en streaming légal sur Deezer et Spotify, où l’on trouve aussi son album et le single Again. Un nouveau single, True Love, sortira le 7 décembre en édition normale et limitée. Il s’agit du générique de fin de la série d’animation japonaise Time Bokan 24, diffusée au Japon depuis le 1er octobre. Ai Shinozaki avait revêtu son plus beau cosplay lors d’un événement de présentation de la série.

Quel avenir pour Ai Shinozaki, la chanteuse? Espérons que Sony Records mettra les moyens qu’il faut pour promouvoir ses chansons. Le 6 octobre dernier, elle a bénéficié d’une belle vitrine en participant au DMC Festival à Séoul, en Corée du Sud, un événement maousse qui offre plus d’une semaine de concerts. Là, en compagnie de groupes japonais et coréen confirmés comme les Morning Musume ou les Red Velvet, elle a interprété Kuchi no warui onna et Again.

Ai Shinozaki a-t-elle abandonné sa première carrière pour autant? Si elle ne la met pas en avant sur ses comptes Twitter et Instagram, elle continue de poser pour des magazines. En février dernier, l’édition coréenne du magazine Maxim l’accueillait dans ses pages et offrait à ses fans trois couvertures différentes à collectionner. Sur CD Japan, son dernier DVD est daté de septembre 2014. Elle va même dans des émissions où la présentatrice lui touche les seins. Si, si.

img_1013

L’édition limitée du single Kuchi no warui onna est toujours disponible à la vente. Elle contient un petit album photo d’environ 35 pages. Mais attention, après l’avoir regardé, n’oubliez pas de l’écouter. Elle vous remerciera.

img_1018

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. Merci pour l’article, c’est vrai qu’elle chante plutôt bien ^^

Laisser un commentaire